Graphisme

Mes conseils pour créer une bonne carte de visite

💭 Nous sommes en 2020 après Jésus-Christ, le monde entier est cerné par les appareils numériques, ordinateurs, applications, smartphones et autres tablettes… Cerné, vraiment ? Pas complètement non ! Car certains outils, et notamment l’irréductible carte de visite résiste encore et toujours à l’envahisseur…

 

🤝 En effet, la carte de visite est un outil toujours très répandu, que l’on échange volontiers au cours d’une conversation et qui très utile pour élargir son réseau et donc toucher de nouveaux clients. Avoir un support physique va te permettre d’être présent(e) physiquement auprès du contact à qui tu l’as donnée 👋, mais aussi graphiquement car la carte de visite, si elle est bien faite, va représenter l’univers de ton entreprise. C’est pour ça, quil ne faut pas négliger la création de tes cartes de visite.

 

✨ Mais alors c’est quoi une bonne carte de visite ?

Une carte jolie ? à la mode ? En réalité, ce qui est important, c’est qu’elle remplisse ses objectifs : donner tes informations de contact et représenter ton univers et ta personnalité. On va donc procéder en plusieurs étapes…

Choisir le format adapté

📐 Avant même de parler contenu, la première chose qu’il va falloir définir, c’est le format.

Est ce que tu veux un format standard ou original ? Le format standard d’une carte de visite, celui qui rentre dans le portefeuille, c’est 8,5 x 5,4 cm. Si tu as un petit budget, ce format te coûtera moins cher à l’impression.

Pour l’orientation, portrait ou paysage, tu peux faire ton choix en fonction de la forme de ton logo. Une orientation portrait est souvent perçue comme plus dynamique alors que l’orientation paysage véhicule plus l’idée de quiétude et d’équilibre. Tout dépend donc de ton ressenti et de l’impression que tu veux inspirer de ton entreprise.

 

💥 Une autre possibilité, c’est d’opter pour un format différent avec d’autres dimensions ou carrément avec une forme à découpe originale. Ça va te permettre de te démarquer, mais attention à ne pas choisir des dimensions trop grandes, au risque que ta carte de visite ne rentre plus dans le portefeuille !

Le format carré 6,5 x 6,5 cm se répand de plus en plus par exemple. Là ça rentre toujours dans le portefeuille mais si l’encoche dans le portefeuille est horizontale, ça dépasse ! (ce qui peut être une stratégie aussi…) Tu peux aussi choisir de faire des coins arrondis.

 

À chacun sa préférence. Dans le cas d’un format standard, il y a d’autres moyens de se démarquer par rapport aux cartes de visite classiques.

 

Et concernant le recto verso, j’utilise les deux ou pas ?

Voilà mon avis : tu as remarqué comme les gens ont tendande à retourner systématiquement ta carte de visite quand tu leur donnes ? Et ben voilà, tu as la réponse. 😉

Par contre, attention à ne pas mettre n’importe quoi. Si tu n’as pas d’idée, le mieux c’est de mettre ton logo avec la baseline, au milieu de la page.

Définir le contenu

La carte de visite est un format assez petit, attention donc à ne pas y mettre trop d’informations. Il faut aller à l’essentiel. Mais il faut aussi que ton interlocuteur comprenne tout de suite ce que tu fais.

Les informations à inclure sont donc :

⭐ le logo avec le nom de ton entreprise,

⭐ ton nom et prénom,

⭐ ta fonction/métier

⭐ ton numéro de téléphone,

⭐ ton adresse mail

⭐ ton site internet,

⭐ les pictos des réseaux sociaux sur lesquels tu es actif.

 

Pour l’adresse postale, tout dépend si tu travailles dans un bureau ou pas.

❗ Enfin tu peux éventuellement ajouter une citation, ou la liste de tes compétences mais attention à ce que ta carte de visite ne se transforme pas en tract publicitaire ou qu’elle ne soit pas trop connotée “support commercial” avec un slogan tout fait qui se veut vendeur mais qui ne l’est pas du tout. Personnellement, j’ai opté pour la simplicité. 👆

Les informations à inclure sont donc :

⭐ le logo avec le nom de ton entreprise,

⭐ ton nom et prénom,

⭐ ta fonction/métier

⭐ ton numéro de téléphone,

⭐ ton adresse mail

⭐ ton site internet,

⭐ les pictos des réseaux sociaux sur lesquels tu es actif.

Pour l’adresse postale, tout dépend si tu travailles dans un bureau ou pas.

❗ Enfin tu peux éventuellement ajouter une citation, ou la liste de tes compétences mais attention à ce que ta carte de visite ne se transforme pas en tract publicitaire ou qu’elle ne soit pas trop connotée “support commercial” avec un slogan tout fait qui se veut vendeur mais qui ne l’est pas du tout. Personnellement, j’ai opté pour la simplicité. 👆

Créer un design de qualité

💡 Il faut avoir conscience que, dans le domaine professionnel, le graphisme n’est jamais choisi au hasard ou juste parce que “c’est joli”. La carte de visite doit respecter la charte graphique de l’entreprise (logo, couleurs, typographie, types de visuels, textures, etc…) pour contribuer à véhiculer la bonne image de marque. Dans un de mes précédents articles, je t’explique pourquoi c’est important d’avoir une vraie identité visuelle. Si tu souhaites faire ta carte de visite toi-même, voici quelques conseils qui pourront t’aider :

Le texte

🔤 L’important dans une carte de visite c’est d’être lu. N’utilise pas trop de typographies différentes et, comme dans toute création graphique, privilégie toujours la lisibilité. Par exemple, évite les typos décoratives et calligraphiées qui sont souvent illisibles en petit. Je te conseille de rester sobre dans le choix de la police d’écriture et de bien hierarchiser les différentes informations.

 

Pour hierarchiser les informations, tu peux jouer sur le contraste en alternant deux polices, ou en jouant sur le corps de texte (= la taille), sur la couleur et sur le style de caractère de ta police, c’est-à-dire gras, itallique, capitale (= majuscule) ou bas-de-casse(= minuscule).

 

En règle générale, au niveau de la taille de la police, il vaut mieux ne pas descendre en dessous de 8 pt car le texte risque d’être trop petit et ne pas monter au dessus de 12 car là, il risque d’être trop gros. Ce n’est pas une règle absolue et ça dépend des typos car certaines sont plus imposantes que d’autres, mais ça peut te donner un ordre d’idée.

La couleur

🎨 Privilégie les couleurs déjà présentes dans ta charte graphique. Si tu as déjà travaillé ton identité visuelle, c’est facile tu connaîs déjà les couleurs à utiliser sur ta carte de visite. Si ce n’est pas le cas, je te conseille vivement de faire ce travail, et de déterminer la palette de couleur de ton entreprise.

Pour cela, choisis des couleurs qui reflètent à la fois ton univers et les valeurs de ton entreprise. Utiliser des couleurs complémentaires peut être une bonne idée car une certaine partie de la population a plus de mal à discerner les contrastes ténus. De plus, comme pour les polices, n’utilise pas trop de couleurs, 2 à 3 couleurs sont généralement suffisantes.

Les éléments graphiques "décoratifs"

Plusieurs possibilités s’offrent à toi pour agrémenter ta carte de visite et la personnaliser à l’image de ton entreprise. Tu me vois venir, là encore il va falloir se baser sur ta charte graphique pour rester cohérent avec l’univers de ton entreprise.

 

Parmi les éléments que tu peux intégrer :

⭐ des formes géométriques colorées,

⭐ une illustration : un portrait illustré de toi par exemple pourrait être une idée originale, unique et très appréciée.

⭐ une photographie : c’est une possibilité mais attention à ce que la photo ne prenne pas le lead sur le reste. Pense toujours à la hierarchie des informations. Qu’est-ce que je vois en premier ? en deuxième ? et ainsi de suite. Un conseil si tu veux intégrer une photo à ta carte de visite, choisis-en une avec de faibles contrastes de couleurs pour que ton texte reste lisible.

⭐ une texture ou un motif,

⭐ des pictogrammes : je les utilise beaucoup pour indiquer les coordonnées et réseaux sociaux.

La mise en page

📄 Maintenant que tu as tous les éléments, il faut les organiser sur ta page et réussir à créer un ensemble équilibré. Si tu ne sais pas trop comment faire, ne te complique pas trop la vie et opte pour une mise en page simple, c’est souvent ce qui marche le mieux.

 

N’aie pas peur du vide ! Une erreur que l’on peut souvent voir, c’est le manque d’espace vide. En design, on appelle ça l’espace négatif ou le blanc tournant. Et il est très important. On a souvent tendance à vouloir profiter au maximum de l’espace et donc tout remplir… Mais aérer ton contenu et laisser respirer l’information va te permettre d’équilibrer l’ensemble, et augmentera considérablement la lisibilité et l’impact de ta carte de visite.

Choisir les finitions et le papier

Le papier sur lequel tu vas imprimer ta carte de visite peut aussi te permettre de véhiculer une émotion ou susciter une réaction de la part des personnes à qui tu la distribueras. Il existe un choix très large de papier : grammage, texture, couleur, là encore beaucoup de possibilités s’offrent à toi.

 

📃 Tout d’abord il y a le type de papier : papier couché, recyclé, bristol, kraft ou papier dit “de création” (vélin, vergé, métallisé, translucide, imitation de matière,…) Le plus répandu pour des cartes de visite et le moins coûteux est le papier couché classique (qui peut être du papier recyclé). Si tu préfères un papier à grain, tu peux opter pour du bristol ou du papier de création à texture. N’hésite pas à demander conseil ainsi que des échantillons à ton imprimeur.

Pour l’épaisseur du papier, je te conseille un grammage de 300 ou 350g/m². Cela donnera une bonne tenue à la carte de visite et un rendu plus professionnel.

Les finitions

💖 Une fois le grammage choisi, il est ensuite possible si tu le souhaites et si ton budget le permet, de choisir des finitions qui donneront une touche supplémentaire à ta carte de visite.

 

🌟 Tu peux par exemple appliquer un pelliculage mat, brillant, demi-mat ou velour, qui permettra de protéger ton papier et de donner un effet agréable au toucher. Pour mettre en valeur certaines parties de ta carte, tu peux ajouter un vernis sélectif qui fera briller uniquement les parties sélectionnées, faire de l’embossage pour créer du relief sur le papier, ou mettre une touche de dorure qui donne un effet très classe (si utilisée avec parcimonie bien sûr).

 

Préparer son fichier pour l'impression

Quand on réalise un fichier à imprimer, on ne peut pas faire n’importe quoi. Il y a beaucoup de contraintes techniques pour avoir un rendu de qualité à l’impression. La première chose à savoir c’est que ce que tu ne peux pas te fier à ce que tu vois sur ton écran. Si tu réalises toi-même ta carte de visite, tu vas donc devoir préparer ton fichier pour l’impression.

 

💻 Avant de commencer tu dois régler les paramètres de ton fichier dans ton logiciel. Le mode colorimétrique à indiquer est CMJN et la résolution doit être 300 dpi. Ces deux réglages vont te permettre d’avoir un rendu des couleurs correct à l’impression pour le premier et un rendu haute qualité non pixellisé pour le second.

 

🖨 Il faut également ajouter un fond perdu à ton format final. Le fond perdu est un supplément de 3 ou 5 mm que tu rajoutes tout autour de ta carte de visite et dans lequel tu ne devras mettre que la couleur ou la photo de ton arrière-plan, car cette partie sera découpée. C’est une zone de sécurité prévue pour l’imprimeur lors de la découpe. Cela permet d’éviter les d’avoir un contour blanc autour de ta carte s’il y a un décalage à la découpe.

 

📏 En plus du fond perdu, tu dois intégrer une zone tranquille d’environ 5 mm. C’est une marge prévue tout autour du document mais cette fois à l’intérieur du format. Il s’agit aussi d’une sécurité pour l’imprimeur pour préserver ton contenu, en cas de décalage à la découpe. Pareil que pour le fond perdu, tu ne dois mettre aucune information importante dans cette zone au risque qu’elle soit coupée.

 

📁 Une fois ta carte de visite terminée, il faudra l’enregistrer au format PDF HD en veillant à bien cocher la case Traits de coupe et Utiliser les paramètres de fonds perdus du document, dans l’onglet Repères et fonds perdus.

 

Et voilà, tu as désormais une carte de visite professionnelle de qualité. 😎

Si tu souhaites me confier la réalisation de tes cartes de visite, tu peux me contacter !

N'hésite pas à m'épingler sur Pinterest !

Laisser un commentaire